« De la Terre aux Etoiles … je marche »… il semble bien en effet que rien ne puisse plus arrêter l’association des Ateliers du Couar qui a participé une nouvelle fois à l’art de mai 2009 en proposant deux jours de manifestation culturelle alliant astronomie, photographie, musique et joie de vivre. L’air des cîmes serait-il à l’origine de cette effervescence créative? Petit retour sur le cheminement artistique du week end de l'Ascension.

Honneur au photographe Jean Paul Rouvier d’ouvrir la marche au cours d’une déambulation dans le village intitulée « sentiers, cheminements, images et écriture » durant laquelle le visiteur pouvait se laisser transporté par les textes de l’auteur illustrant les photos disposées dans des recoins incongrus. 

Puis C’est à l’écrivain Jean- Claude Barbier de lui emboîter le pas dans l’église du village pour y tenir sa conférence sur son voyage à St Jacques de Compostelle en août 2006, récit d’une aventure physique, philosophique et humaine, diaporama à l’appui.

L’auteur a-t-il à peine fini son récit que le visiteur se voit déjà  transporté dans l’univers de Paulus Cucugnonis dans l’exposition « Métamorphoses végétales, animations minérales ». Ce sont les découvertes surprenantes de ce mystérieux biologiste issu de l’imagination de Delphine Isoardi et Yves Bidet, qui y sont présentées. A ces taureaux minéraux et autres chimères  végétales surprenantes répondent en échos les œuvres de Elsa Isoardi et Jean Claude Flaccomio dans l’exposition « féeries végétales » présentant des anomalies anthropomorphiques des plantes et autres graminées qui nous entourent. Célébration du bicentenaire de Darwin oblige ces deux derniers artistes rendent hommage au scientifique dans une seconde petite exposition avec leur théorie de l’évol’uchon ou les ressemblance physiques et comportementales entre homme et animal.


Temps maussade mais esprits au beau fixe


C’est sur la journée de dimanche que la manifestation s’achève avec la participation captivante de Mr Reti de l’association d’astronomie de Digne les bains sur l’évolution de l’univers et l ‘observation de étoiles, mais hélas trop brève car interrompue par la pluie.

De stars locales, il est été aussi question lors du concert de rock et jazz dans la soirée de samedi avec la prestation du guess brand mené par l’archaillon Serge Aubert . Et s’est sans oublier la présence des amis fidèles du cercles des auteurs et des membres de l’association des Atliers du couar qui conttribuent  au succès de chaque manifestation. 

La route est loin d’être finie et les Ateliers reprennent la marche vers leur prochaines manifestations le 26 juillet pour leur traditionnel concours culinaire et le 26 octobre prochain pour l’automne culturel 2009.

EI P/O les Ateliers du Couar 

Retour à l'accueil